Foire à questions

Voici les principales questions que toute personnes (parents, enfants, « anciens sportifs », pratiquants d’autres disciplines) peut être amenée à nous poser lors des différentes manifestations auxquelles nous participons.

Le Viet Vo Dao est l’art martial national du Vietnam. Il s’appelle indifféremment « Viet Vo Dao » (la voie de l’art martial vietnamien) ou « Vovinam » (Art martial du Vietnam). Pour le situer par rapport à d’autres arts martiaux, utilisons le Yin Yang qui schématise l’équilibre et en même temps l’opposition entre la Force et la souplesse : Le karaté approche le Yin Yang par le côté dur, le Kung Fu par le côté souple. Le Viet Vo Dao quant à lui l’approche par le centre, c’est-à-dire qu’il combine la force et la souplesse pour trouver son efficacité sans trop perturber l’organisme du corps humain. De ce fait, le Viet Vo Dao offre une richesse de techniques très large afin de permettre à quiconque souhaite débuter (enfant, adulte, homme, femme, souple, raide, …) d’approcher la Force petit à petit et par différents biais.

a recherche perpétuelle du Vovinam Viet Vo Dao est l’équilibre et l’harmonie en toute chose: c’est le principe du Yin-Yang. Cela se répercute sur l’Art Martial qui contient aussi bien de l’attaque que de la défense tout en étant dynamique au visuel. Un bon combattant risque beaucoup s’il néglige sa défense. Un bon défenseur peut difficilement s’en tirer s’il ne sait pas contre-attaquer.

La réponse qui vient logiquement est NON, bien sûr! Soit la souplesse est naturelle, soit on l’acquiert peu à peu, soit on comble le manque de souplesse par d’autres aspects (le ressort des muscles, la tonicité…)… Il n’y a pas de pré requis de souplesse ou de condition physique pour commencer le Vovinam Viet Vo Dao.

Le succès et la notoriété du VVD sont le fruit de sa richesse, de sa recherche perpétuelle de l’équilibre et de l’harmonie. Il est donc adapté à un large public de tout type d’âge et de morphologie. Une fois les bases acquises, chaque personne a la possibilité d’approfondir ce qu’il affectionne le plus tout en gardant un travail normal sur le reste: les Chien Luoc (Enchaînements d’attaque), les Quyens (combat imaginaire, équivalent des Katas, Thaos ou Pomsee), les Armes (baton, sabre, éventail, double couteaux, hallebarde…), la Self Defense, le Vat (Lutte vietnamienne), le Combat, les Acrobaties… De ce fait, les enfants se retrouvent aussi bien dans la pratique du Vovinam Viet Vo Dao que les personnes d’un âge avancé.

En plus du socle de base (travail des poings, des pieds, …), il existe des domaines de prédilection pour les femmes tels que la Self defense, certaines armes (éventail, sabre, double couteau). Elles peuvent y exceller parce que leur pratique ne nécessite pas d’utilisation de force particulière pour être efficace. Au Vietnam ainsi qu’en France, il existe des Maîtres qui sont des femmes. Au sein du club, il y a environ 20% de femmes chaque année qui s’entrainent.

Tout est fonction de la personne elle-même qui pratique deux sports simultanément. Le but est de pouvoir trouver son bien-être par les entraînements, pouvoir se dépenser, s’épanouir, pour éviter d’accumuler un surplus d’énergie et éliminer les toxines… donc possible si on a de l’énergie et du temps! ;D

C’est la couleur de l’immensité et de la pureté. C’est l’océan ou le ciel au lever du jour. Nous portons le Vo Phuc bleu parce que c’est la couleur portée par les pratiquants au Vietnam quasiment depuis le fondement de l’Art Martial. Le kimono blanc ne peut pas être retenu car les tenues blanches sont liées au deuil au Vietnam.

Aucun problème à ce sujet si on se place du côté de l’élève. Du côté du professeur, cela lui demande un effort supplémentaire pour que le débutant puisse rattraper ceux qui ont commencé en début de saison. Après la période de « mise en jambe », le nouveau Vo Sinh (pratiquant) doit faire un effort de concentration et d’analyse pour assimiler les techniques déjà acquises par les autres Vo Sinh. Maintenant, le club limite volontairement les inscriptions pour éviter d’être vue comme une usine à former des champions donc il faut se renseigner sur les places encore disponibles.

Sans « directive », sans but véritable, l’élève ne peut pas avoir une bonne progression ni dans l’Art Martial ni dans sa vie car « l’important dans la vie n’est pas de monter mais en montant de rester soi-même! ». Ce sont les professeurs qui veillent à le guider dans son chemin vers l’harmonie, sa voie (le Dao). Donc la réponse est « Oui », dans notre club de Pontault-Combault, le Vovinam Viet Vo Dao reste un art martial et non pas seulement un sport!

Un grand maitre a dit un jour: « Si les hommes n’avaient qu’un seul caractère, il n’y aurait qu’un seul Art Martial. » Je crois que cette réplique est la réponse la mieux adaptée à la question. Chaque Art Martial a un fondement, une directive, un sens, une éthique. L’important est de respecter chaque Art Martial peu importe s’il est proche ou pas de nos propres convictions.

C’est ce qu’on attend de vous!!! Venez nous rencontrer, nous vous accueillerons avec le sourire et nous vous entrainerons avec passion. Une chose est sure au moins: vous vous défoulerez, vous vous détendrez et vous apprendrez tout en vous amusant et en suant un bon coup!